Réflexion sur la pensée négative en entreprise


woman-975339_960_720

Employé négatif

Je suis une personne qui aime beaucoup écouter en entreprise, d’ailleurs le monde se confie très souvent à moi. Ça ne paraît pas, mais en écoutant on apprend beaucoup de chose sur ce qui se passe à notre insu. Mais j’ai souvent remarqué que certains employés sont toujours négatifs, ils sont toujours en train de rabaisser la compagnie, pourtant il reste à leur poste. Pourquoi ?

Ces personnes sont souvent les mêmes à qui tu demandes comment a été la température l’été passé et ils vont te répondre qu’il a mouillé tout le %$?$?%?$&/$%/ d’été. Des psychologues ont étudié la question. En fait, ces personnes sont plus disposées à se souvenir des événements qui les affectent et à les amplifier. Après un certain temps, ils vont finir par oublier ce qui ne les a pas affectés et il ne restera que le négatif. Donc, il ne se souvient que des journées où il a plu.

Comment se traduit ce genre de personnalité en entreprise

Les employés avec ce genre de disposition seront ceux que si une situation problématique survient et dure un certain temps. Alors même une fois la situation réglée, ils vont continuer à ramener la situation comme si c’était toujours d’actualité (oui je sais, certaines personnes en couple fond aussi la même chose). Donc, ils vont se plaindre:
Qu’il y a toujours des erreurs dans les payes, même si ça fait des mois que ça n’arrive plus
Qu’ils font toujours des heures supplémentaires, même si les 2 dernières semaines l’employé a eu des journées de congé supplémentaire et qu’il travaille moins de 40h
Que les projets sont toujours mal gérés, même si ce n’est plus le cas

Pire encore, si ces employés tombent sur un site qui parle de problèmes en entreprise, comme mon blogue, souvent ils vont finir par croire que je parle d’où ils travaillent. Ils finissent par parler de problème qui n’existe même pas.

Je suis sûr que certains gestionnaires reconnaissent plusieurs employés qui pensent de cette façon.

Que peut provoquer ce genre d’employé

À eux tout seul, ils peuvent faire descendre le morale d’un département en entier. Ils peuvent mener à une série de démissions si la situation n’est pas désamorcée. Ceci ne doit pas être traité à la légère par le gestionnaire. Il doit régler la situation rapidement, sinon ça sera encore plus dur à corriger. Lorsqu’il y a des nouveaux employés, ils pourront avoir peur et quitter leur nouveau poste prématurément.

Ce que le gestionnaire ne doit surtout pas faire

Ignorer la situation.

Même si les autres employés prennent ça en riant, ses commentaires vont finir par faire leur chemin et à la longue, les autres vont tous finir par y croire.

Classer la problématique une fois réglée.

Oui la situation est réglée, mais tant que les employés vont continuer à en parler, la situation ne disparaîtra jamais réellement. Le jour qu’un nouvel employé arrivera, il croira que c’est toujours vrai et quittera rapidement.

Congédier l’employé

OK, ce point peut régler la situation, mais c’est la solution facile. Pire, ceci pourrait amplifier la situation si les autres employés apprennent la raison du congédiement.

Ce que le gestionnaire doit faire

Le but est que l’employé se sente impliqué dans la solution. Il ne pourra plus se plaindre d’une situation s’il fait lui-même partie de la solution. Ne tarder jamais à régler une situation, plus vous allez attendre pire ça sera.

Rencontrer l’employé

En fait, l’idéal est de faire une rencontre non officielle. Un dîner ou une discussion à côté de la machine à café. Ceci va détendre l’atmosphère, l’employé ne se sentira pas attaquer et donc ne rajoutera pas de la pensé négative supplémentaire.

Créer une réunion mensuelle

Personnellement, j’opterais pour des petits groupes différents à chaque fois. Peut-être un tirage au sort. Le but de la réunion étant sur l’amélioration de vie dans la compagnie. Le but étant que les employés se confient, parlent des problématiques et trouvent des solutions.

Créer une boîte à suggestion et à problème

Étrange, mais un message anonyme peut souvent faire des miracles, si le gestionnaire prend le temps des lires, de les appliquer et surtout de ne jamais essayer de chercher la personne qui l’a écrit. Si vous voyez que le monde se plaint pour rien, alors vous pouvez instaurer que pour une plainte, l’employé est obligé d’écrire une solution. Ceci va permettre de filtrer un peu la quantité de messages et pourquoi pas arriver avec de vraie solution qui pourrons être appliqué.

Conclusion

Il existe plusieurs situations, plusieurs types d’employés et surtout plusieurs méthodes pour résoudre une situation. À chaque fois, il faudra adapter la solution à la situation. Il existe bien d’autres solutions, mais je ne peux pas tout dévoiler mes secrets :-).

Et vous, qu’avez-vous faire dans une situation semblable ?

Maxime Savard

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s